Granulats

Nous partons de zéro.

Il est impossible de contourner le fait que les agrégats sont littéralement le «fondement» de notre économie et de notre société. Nous avons besoin d’agrégats – comme le sable, le gravier et la roche – pour répondre à nos besoins fondamentaux en matière d’immeubles à domicile et de bureaux, de ponts, de routes et d’autoroutes, d’institutions, de transports en commun, de services, de biens de consommation et de protection de l’environnement.

Si vous construisez, vous construisez sur des agrégats. Et c’est ce qui nous a permis de bien bâtir le Canada: sachant que les agrégats sont inclus dans pratiquement toutes les formes de construction, nous avons saisi l’occasion d’inclure des agrégats recyclés partout où nous le pouvions. À mesure que des bâtiments, des routes, des ponts et d’autres structures sont démolis chaque année, des centaines de milliers de tonnes de débris sont générées. L’équipe des agrégats de Lafarge Canada a bouclé la boucle des ressources en saisissant ces débris, en les traitant et en les réutilisant dans nos projets de revêtement d’asphalte Aggneo et recyclé.

Etes-vous sûr que nous pouvons le faire?

Le but de l’agrégat est d’augmenter le volume d’un mélange de béton tout en assurant qu’un minimum d’air est emprisonné dans les structures. Le matériau qui compose l’agrégat est de différentes formes et tailles, ce qui leur permet de s’emboîter parfaitement. Dans le béton, les granulats vierges (p. Ex. Sable, gravier, pierre concassée et granulats légers) occupent environ 60 à 75% du volume. Cet agrégat doit être propre et exempt de produits chimiques absorbés ou de revêtements d’argile ou d’autres matériaux fins susceptibles de détériorer le béton. Les propriétés des agrégats telles que la gradation, la taille maximale, le poids unitaire, la forme des particules, la texture de la surface et la teneur en humidité (MC) ont un impact significatif sur la maniabilité et la pompabilité du béton plastique, ainsi que sur sa durabilité, sa résistance, ses propriétés thermiques et sa densité une fois durci.

Mais: les agrégats vierges doivent être extraits des dépôts de sable et de gravier de surface ou par dynamitage et concassage de roches dans les carrières. À mesure que les zones urbaines se développent, il est plus difficile d’obtenir des permis pour de nouvelles fosses et carrières, ce qui nécessite le transport d’agrégats à partir de distances croissantes. Tous ces facteurs se traduisent par des perturbations environnementales via les carrières et le dynamitage, les émissions de GES liées aux impacts du transport et les perturbations des coûts pour les clients en fonction de la disponibilité.

Et c’est là que nous intervenons.

L’agrégat de béton recyclé est un choix viable pour diverses applications et offre de nombreux avantages environnementaux et d’efficacité. Comme pour tout matériau, le maximum d’avantages n’est obtenu que lorsqu’il est utilisé pour les bonnes applications. L’équipe de Lafarge Canada dispose d’un système de contrôle de la qualité inégalé qui garantit que chaque aspect performatif du contenu recyclé est respecté.

Nous ne pouvons pas prendre de risques. Au lieu de cela, nous prenons le temps et les efforts nécessaires pour tester chaque charge de matériau recyclé, la qualifier et la traiter.

C’est ainsi que le Canada construit correctement.

L’agrégat recyclé est un produit facilement disponible, flexible et durable qui a fait ses preuves en tant que matériau haute performance pour les projets de construction de sous-bases et d’autres projets de construction de routes. Jusqu’à un certain niveau de remplacement, c’est également un substitut viable aux granulats vierges dans le béton pour un nombre croissant d’applications.